création participative
création participative

CRéatioN :

 imaginer, inventer, réaliser une œuvre

(dite artistique ou pas…on s’en fiche)

  

PartiCipative :

 notion de plus en plus utilisée où le public justement

ne l’est plus et participe pleinement à la création

 

Créer ensemble, c’est vivre ensemble de manière active et positive.

 

Dépasser le clivage de celui qui fait et de l’autre qui le regarde, c’est dépasser bien d’autres clivages.


Les créations collectives participatives permettent de nouvelles pratiques culturelles qui redonnent un rôle social à la définition d’art.


Transporter l’atelier dans l’espace commun ou public, c’est aussi réinvestir ces lieux pour d’autres confrontations, d’autres « scénographies » que celles utilitaires du passage ou du travail.


Refusant l’action artistique comme générateur supplémentaire de production, de consommation et de pollution, nous travaillons avec des objets trouvés ou donnés, des céramiques récupérés et « les moyens du bord ».

Nous n’hésitons pas à faire les poubelles ou à travailler avec des gens qui les font pour nous : l’association de biffins Amélior, la ressourcerie de la Petite Rockette, le valorisateur de la Réserve des Arts …

Cette démarche s’inscrit dans une option politique affirmée de décroissance mais aussi un choix esthétique et poétique influencé par le précurseur Kurt Schwitters.

Les objets cassés, récupérés et assemblés pour d’autres propositions sont porteurs d’histoires personnelles qui enrichissent l’œuvre.

 

La dimension pédagogique n’est pas non plus à négliger.

 

Œuvrant en milieu urbain, nous essayons d’intégrer le plus possible l’élément végétal dans nos créations.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© marie decraene - ADAGP