création participative
création participative

CRéatioN :

 imaginer, inventer, réaliser une œuvre

(dite artistique ou pas…on s’en fiche)

  

PartiCipative :

 notion de plus en plus utilisée où le public justement

ne l’est plus et participe pleinement à la création

 

Créer ensemble, c’est vivre ensemble de manière active et positive.

 

Dépasser le clivage de celui qui fait et de l’autre qui le regarde, c’est dépasser bien d’autres clivages.


Les créations collectives participatives permettent de nouvelles pratiques culturelles qui redonnent un rôle social à la définition d’art.


Transporter l’atelier dans l’espace commun ou public, c’est aussi réinvestir ces lieux pour d’autres confrontations, d’autres « scénographies » que celles utilitaires du passage ou du travail.


Nuit (Blanche)noire, rue Dénoyez

De 19h17 (tombée de la nuit) à 22h : création collective et participative d'une mosaïque de miroir sur les murs de la rue Dénoyez.

La Nuit Noire – 5 octobre 2013

Parallèlement à la Nuit Blanche, événement institutionnel et consensuel installé il y a une dizaine d’années, Nous, artistes, collectifs d’artistes, artivistes et activistes de l’art, rassemblés sous l’égide du F.O.U (Festival des Ouvertures Utiles), avons décidé d’organiser une première Nuit Noire.


 Une Nuit Noire qui se tiendrait dans des lieux non-institutionnels, dans des friches, dans des squats, dans des lieux intermédiaires, intercalaires, des lieux précaires, des lieux fragiles ou fragilisés, à l’économie associative, à l’économie solidaire.

 

Une Nuit Noire qui serait organisée par toutes celles et ceux qui œuvrent dans l’ombre à la réelle démocratisation culturelle, c’est-à-dire au partage et à la création de l’art et de la culture par tous et pour tous, et non pas par quelques-uns et pour quelques-uns.

 

Une Nuit Noire pour inviter les citoyens à sortir des sentiers battus, et venir soutenir et découvrir des initiatives artistiques collectives, solidaires, citoyennes,et soucieuses du vivre-ensemble.

 

Une Nuit Noire pour ne pas reproduire les erreurs du passé.

 

Une Nuit Noire pour résister, pour créer, pour se rassembler et pour se réapproprier nos vies.

 

Tous les événements sont gratuits ou à prix libre.

Merci à Manh Chau Nguyen, Michel Kisinis  et Thierry Lainé pour les photos...

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© marie decraene - ADAGP